Articles

Bali (fin)

Bali

Bali 2008 11.27

Sortie en mer aujourd'hui. C'est avec le sourire que nous sommes parties en bateau a fond de verre: en fait, il ne s'agit que de deux minuscules fenêtres qui doivent nous permettre d'admirer la faune aquatique. Le bateau va si vite que l'on ne voit rien, puis il se stationne en parallèle a d'autres embarcations similaires. On nous remet alors une tranche de pain blanc genre "Weston" pour attirer les poissons. Notre tranche a peine égrené, nous repartons pour "Turtle Island". Une surprise de taille nous y attendait. Comme pour le crocodiles du Cambodge, il s'agit d'une ferme, je devrais dire un mini-zoo: des tortues captives dans des bassins de tuiles blanches, un décor qu'aurait pu signer Jean-Pierre Raynaud. Des tortues harcelles par les touristes, et que je te serre la patte, et que je te nourri d'algues en sac et que je m'assois sur ta carapace pour la photos. SOS société protectrice des animaux ou es-tu? Est-ce Sir Paul McHarney peut abandonner le phoques du Québec un instant et s'occuper des tortues et des crocodiles d'Asie? Bon, par les temps qui courent, un noble anglais même ex Beatles fait mieux de s'abstenir de visiter l'Asie. Poursuivons, si l'observation des tortues vous a laisse sur votre faim, vous pouvez vous faire photographier avec une petite pygargue a tête blanche et la plumes volage sur votre épaule ou en tenant par les pattes, une grosse chauve-souris, si non le toucan au bec décolore,enfin quelques serpents autour du cou. Pour les plus courageux, il reste la photo dans la cage de l'iguane. Voila une recette infaillible de jeter son argent a la mer en espérant que les poissons sauront apprécier. Pour se faire pardonner, le guide nous offre une autre activité: le "Fly Fish". Avertissement a tous mes amis pêcheurs, ne sautez pas dans le prochain avion pour Bali, ce n'est pas ce que vous pensez. Çà n'a aucun rapport avec la pêche a la mouche. Il s'agit de vous agripper a un matelas gonflable qui tiré par un bateau a moteur s'envole l'espace d'un instant comme un poisson volant. Heureusement pour contredire le dicton une mauvaise chose n'arrive jamais seule, a notre retour a l'hôtel, il y avait une cérémonie religieuse des plus jolie: musique, prières, vêtements et autres rituels de circonstance. Et a la fin nous avons partagé le repas traditionnel qui accompagne cet évènement avec les employés de l'hôtel, tout cela gratuitement.

Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Bali 2008.11.24

Rencontre inattendue sur la plage: ce n'est pas une sculpture mais une racine!!!!!


Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Bali 2008.11.22

Réflexion sur fond de paysage balinais. Si vous nous demandez ce qui nous saute aux yeux, non seulement ici, mais depuis que nous avons quitté le Canada, c'est de redécouvrir la cohabitation avec les fumeurs. Sauf dans les avions, ils sont omni présents et surtout dans les restaurants: une section non fumeur ça n'existe pas et ce serait probablement inutile. Décidément le Canada serait-il le plussss…. meilleur pays au monde? En tout cas pour sa loi anti-tabac "coast to coast", il le semblerait.


Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Bali 2008.11.20

Parmi les passages obliges d'hier, il y a eu le buffet qui cause problème. Mais rien comme des soins pour se remettre sur pieds. Voici ceux de Monique et les miens. On est loin de la clinique du Dr. Benoit a Montréal. Toute fois le prix est a la hauteur: 5.00$ chacune sans les fleurs sur les ongles, bien entendu. Jusqu'à notre départ pour l'Uzbekistan, il se peut que je ne sois pas très fidèles dans nos rendez-vous journaliers. Je prend une pose.


Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Bali 2008.11.19

Départ de l'hôtel a 8:45 pour un premier arrêt aux "danseuses". En fait c'est un spectacle qui comprend des danseurs et des danseuses, mais aussi de comediens , des mimes et un ensemble de musiciens gamelan dans un théâtre en plein air. Même si le tout avait un relent de capsule touristique, ce fut le meilleur moment de la journée. Je peux résumer le tout: harcellement a la consommation. Même la visite d'un temple se terminera pas un passage oblige dans un dédale de boutiques.



Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Bali 2008.11.17

Voici notre hôtel pour au moins trois jours, période de rodage. A première vue, il possède tout ce qu'il faut pour un séjour sous les tropiques: piscine, plage a cinq minutes de marche et chambre climatisée pour un prix plus que raisonnable. L'architecture et le mobilier sont d'une autre époque, mais c'est ce qui en fait son charme.


Louise Bérubé
www.louiseberube.com