Articles

Ljubljana 2009.01.14

Il tombe une neige de veille de Noël dans ce pays ou a vécu saint-Nicolas. Avant la visite du musée ethnographique Slovène, nous allons acheté nos billets de train pour demain. Mais je vous réserve la surprise de notre nouvelle destination.Pour le moment voici une magnifique barque, des tissu et des broderies slovènes, un vieux filet de pêche et un des quatre dragons du pont qui porte le même nom. Nous avons aussi explore le deuxième étage de notre hôtel. 


Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Ljubljana 2009.01.12 (2)

Nous étions au rendez-vous déjà complètement frigorifiée pour la visite guidée de la ville. Même les terrasses ouvertes aux fumeurs offrent des couvertures a leurs clients. Pendant deux heures, nous avons suivi notre guide a travers la ville et sur la colline du château. En fin d’après-midi, nous sommes allées visiter le musée de la ville pour se réchauffer et compléter la visite du matin. A retenir l’isolement de cette ville alors qu’elle fut entourée d’une clôture de fil barbelé pendant toute la seconde guerre mondiale. Certains de ses habitants ne sont pas sorties hors ce mur pendant toute cette période. Par contre, il semble que cela lui a value d’être protégée contre la destruction qu’a subi certaines autres villes d’Europe.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                

Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Ljubljana 2009.01.12 (1)


Après avoir traversé trois frontières cette nuit, nous voici en prison. C’est que notre hôtel ici est une ancienne prison rénovée et qui fait partie du réseau Hostelworld….. mais quelle restauration dans les moindres détails. Voyez par vous-même? Chaque cellule porte la signature d’un artiste local.


Louise Bérubé
www.louiseberube.com