Articles

Périple 1

Titre : Périple 1 – 2004
Dimensions: 135cm x 260cm
Procédé: infographie d’art
Tirage à 5 exemplaires

Périple 6

Titre : Périple 6 – 2004
Dimensions: 260cm x 135cm

Procédé: infographie d’art

Prix: 2,500 / l’unité

Tirage à 5 exemplaire.

Périple 5

Titre : Périple 5 – 2004

Dimensions: 135cm x 260cm

Procédé: infographie d’art

Prix: 2,500 / l’unité

Tirage à 5 exemplaires

Périple 4

Titre : Périple 4 – 2004

Dimensions: 135cm x 260cm

Procédé: infographie d’art

Prix: 2,500 / l’unité

Tirage à 5 exemplaires

Périple 3

Titre : Périple 3 – 2004

Dimensions: 135cm x 260cm

Procédé: infographie d’art

Prix: 2,500 / l’unité

Tirage à 5 exemplaires

Périple 2

Titre : Périple 2 – 2004

Dimensions: 260cm x 135cm

Procédé: infographie d’art

Prix: 2,500 / l’unité

Tirage à 5 exemplaires

Périple 2004

Une Installation multimédia de Louise Bérubé


«Lors d’une grande marée de septembre qui balaie le littoral de la Baie-des-Chaleurs, je fis la rencontre fortuite d’un objet qui aurait réjoui le comte de Lautréamont et Man Ray.»

C’est ainsi que l’artiste multidisciplinaire Louise Bérubé décrit le début de ce qui allait devenir son œuvre Périple. Dans cette installation photographique et sonore, vous verrez la côte du sud de la Gaspésie, à l’entrée de la rivière Bonaventure, là où Bérubé aime pêcher. Vous y verrez bien sûr des cailloux et du sable, mais aussi un objet étonnant en ce lieu, une machine à coudre ! Bérubé nous confronte à la banalité de la pollution, comment celle-ci s’est infiltrée (parfois de manière lyrique) dans les moindres replis de notrepaysage. L’artiste nous dit comment nous avons collectivement et bêtement cru en la pensée magique. Petit, j’entendais des gens dire que l’eau de pluie était la plus pure qu’il soit, que la nature (si bien faite) nettoyait toutes les impuretés… À l’heure où notre gouvernement fédéral semble aveugle et sourd, alors que nous ne respectons pas nos engagements envers le protocole de Kyoto, l’oeuvre de Bérubé prend encore plus d’importance. Une bande-son (réalisée par Sophie Charbonneau et Maxime St-Pierre), qui évoque un naufrage (celui de l’Exxon Valdez, pétrolier ayant créé une marée noire destructrice en Alaska en 1989), amplifie cette atmosphère dramatique.

Nicolas Mavrikakis

Janvier 2008

Périple – Installation 2004