Articles

Tokio 2008.11.08

A d'hôtel, on nous avait remis des laisser-passers pour une foire de
Design au Tokyo Big Sight. Le plus intéressant fut le trajet pour s'y
rendre. Pour une fois nous sortions de nos trajets sous terre. Nous
avons découvert toute une nouvelle partie de Tokyo. Cela nous a permis
de constater que malgré nos journées très bien remplies depuis notre
arrivée, nous avons encore tant de choses a découvrir sur ce pays
magnifique. Mais nous partons demain pour le Camboge.さようなら–
Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Tokyo 2008.11.07

Le marche central de poissons Tsukiji fait partie des choses a voir a
Tokyo. N'en fallait pas plus pour nous décider d'aller y jeter un coup
d'oeil. Toute description n'est pas a la hauteur. Je vous laisse donc
sur des images sélectionnées parmi bien d'autres que j'ai prises. Et
c'est a jeun que nous avons parcouru ce lieu après avoir subi les
compressions de l'heure de pointe matinale dans le métro.

Louise Berube
www.louiseberube.com

Tokyo 2008.11.06

Un incontournable d'un séjour au Japon est le théâtre Kabuki. Déjà
l'architecture de cet édifice vaut le détour. Il y a aussi l'option
abrégée de ce spectacle qui peut durer de quatre a cinq heures. C'est
ce que nous avons choisi: deux actes au paradis. Mais ce fut suffisant
pour apprécier l'atmosphère de ce théâtre traditionnel, plein de codes
que l'on peut deviner y compris les endroits prévus pour les
applaudissements. Puis muni de notre super plan, nous retraçons le
fameux pont NIHOMBACHI pour constater qu'il est bel et bien recouvert
d'une mega autoroute qui le laisse dans l'ombre. Sur l'autre rive,
nous avions repéré sur la carte un musée du cerf-volant, un pour deux
quoi!!! Mais le musée se cachait très bien au cinquième étage d'un
édifice et le seul endroit ou il était signale, c'était dans
l'ascenseur. Heureusement encore grâce au gardien de l'immeuble d'en
face qui, ne reculant devant rien, quitte son poste pour nous
reconduire a la porte du dit ascenseur.

Louise Berube
www.louiseberube.com

Tokyo 2008.11.04

Journée de récupération apres la nuit sur l'autobus. Nous allons dans
les boutiques et les restaurants du quartier. Et tentons d'avoir de
nouvelles des élections américaines. Mais a cause du décalage horaire,
nous nous couchons sur ce que l'on croyait une avance de Mc Caine.
Voici quelques haïkus sur la vie quotidienne de japonais:Une main gantée
au dessus du volant
décrit des arabesques.Chrysanthème dans
un petit bol et
feuilles vertes, déguste.Chasse qui coule,
Siège chauffant,
Toto tu rigoles pas.Autobus aux feux
Moteur a l'arrêt,
Kyoto est modele.Haie de bouteilles
pleine d'eau claire,
fais-tu obstacle aux chats?–
Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Tokio 2008.10.26

Ce soir pas de photos, la pile de la caméra est à plat.
Papillon noir et
blanc, du métro y
sera captif d’une nuit.
Après avoir négocié achat et réservation des billets pour notre départ de demain pour Kyoto, nous nous rendons au musée Edo-Tokyo sur l’histoire du Japon: la période Edo du XVIIe siècle et plus. A la recherche d’un guide-audio en français pour Monique, voila que l’on nous offre gratuitement un guide, en chair et en os, parlant français et fier de pouvoir le faire: Sophie ( ma fille) me l’avait bien dit. Un vrai cadeau de la vie que ce monsieur début de la soixantaine, amoureux de l’histoire de son pays. Nous avons passé certainement deux heures avec lui à travers son musée. Je croyais avoir affaire à un historien ou un professeur à la retraite. Nenni, c’était un homme d’affaire complet cravate. Je suis certaine que lui ne marinait pas dans l’alcool après le travail, il devait préparer sa retraite.


Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Tokio 2008.10.22

Dommage, je n’ai pas temps de vous raconter pourquoi Monique fut prise d’un rire compulsif devant cette belle assiette. Elle vous le racontera sans doute et cela lui permettra d’en rire encore et encore. Si j’ai piqué votre curiosité invitez-la à souper dès son retour.

Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Tokio 2008.10.21

Sophistication de nos voyages en métro: trois changements de lignes sans erreur et sortie au bon endroit. Mais la quête du musée Hara pour l’art contemporain n’est pas évidente. Heureusement une gentille japonaise nous y conduit sous le soleil avec ombrelle en sus. Jolie collection et déjeuner presque sur l’herbe.

Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Tokio 2008.10.20

Ce matin recherche épique pour trouver les tours jumelles de Tokio,
premièrement pour la vue panoramique de la ville et peut-être le Mont
Fuji. Trop de brume ou de pollution, pas de Mont Fuji. Qu’a cela ne
tienne nous irons le voir de plus près.

Louise Bérubeé
www.louiseberube.com

Tokio 2008.10.19

La photographe
miniature
dans ta mire, le monde.et Monique de s’inquieter du bandage sur l’arbre et du gaspillage
d’avoir un kimono nouveau a tous les jours dans notre chambre numéro 101.

Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Tokio 2008.10.18

Miss Canada, tu
te changes en princesse
l’espace d’un volVol sans histoire si ce n’est la présence à bord de miss Canada 2008.
Bigoudis sur ses cheveux blonds blé début l’automne, on ne pouvait la
manquer. Durant le vol elle s’est petit à petit transformée si bien
que nous en avons déduit qu’elle devait performer à l’aéroport de
Tokio. Compte tenu du tarif horaire pour les ordinateurs ici et du
temps que me gruge ces messages, j’irais vers des formules abrégées.
Merci a ceux et celles qui me suivent y compris à ma tante Clotilde
qui a quatre fois vingt ans
Louise Bérubé
www.louiseberube.com