Articles

Vancouver 2008.10.15

Lendemain d’élection case départ. Le Québec n’est pas passé inaperçu.
C’est noté dans tous les journaux. Un peu de paysage urbain pour se
consoler.

Louise Bérubé
www.louiseberube.com

vancouver 2008.10.14

Un héron dans la fontaine
de ton œil stoïque
tu regardes le flâneur
Nous avons pris une bonne marche sur la promenade qui borde Coal
Harbour jusqu’à la Place du Canada: bien pour un jour d’élection.Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Vancouver 2008.10. 13

Il pleut, c’est jour férié et tout est fermé excepté notre épicerie du quartier chinois sur la route de la soie. Nous avons découvert que toutes les rues de ce quartier ont une double signalisation. Superposé au nom des rues, il y a un drapeau de métal rouge. Il indique le trace de promenade qui se nomme « Silk road » avec traduction en chinois au verso. C’est une mince consolation de me retrouver sur la route de la soie à Vancouver car comme vous avez pu le constater sur mon itinéraire, il ne reste plus grand chose de mon rêve de parcourir ce tracé.
La partie chinoise de ce trajet n’est accessible, pour le moment, qu’avec ces voyages pré-programmés qui coûtent une fortune. C’est la condition pour obtenir le visa. Quand à la partie occidental, elle passe par tellement de pays différents que cela devenait un casse-tête stratégique. Nous irons donc seulement à Samarcande, sous la recommandation de mon amie Cristina, et en Turquie. Nous verrons une fois sur place. Mais je n’ai pas encore dit mon dernier mot. Après mon exposition de Barcelone en avril, je me ferai peut-être une route de la soie à partir de l’Europe. Les prix seront peut-être plus abordables.

Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Vancouver 2008.10.12

Nous avons passé la journée au parc Stanley. Notre marche a commencé par le tour du Lac au Castor. Aucun rapport avec notre lac du même nom à Montréal. On se serait cru dans dans des marais. Il s’agit d’un plan d’eau avec plus de plantes que d’eau. Mais il y avait navigant au travers de ces plantes des canards « collant vert ». C’est ma petite-fille Léa, grande maintenant, qui en revenant d’une promenade au lac des Castors de Montréal avec sa mamie, s’empresse de dire a sa maman:  » maman, maman, j’ai vue des canards collant vert ». Vous avez devinés qu’il s’agit de col vert.
Puis nous avons traversé le parc jusqu’à la baie des anglais et nous avons suivi le bord de l’eau jusqu’à notre retour en ville. Le hasard a fait que nous tombions sur un pub irlandais qui offrait un repas traditionnel de la « Thanksgiving »: dinde avec farce au pain, pommes de terre en purée, légume et canneberge. Il paraît que l’on en cultive beaucoup dans la région. Et nous étions à la table près des « water closet ». Enfin la totale pour nous rappeler le Québec avant de sauter vers le Japon.

Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Vancouver 2008.10.09

Promenade en forêt et visite d’une échelle à saumons à Vancouver nord.

Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Vancouver 2008.10.08

Drôle de journée. Elle a débuté par une visite au bureau d’élections, question de faire notre devoir de citoyenne, pour se faire dire que nous étions vingt-quatre heures trop tard pour le vote par anticipation. Mais je dois dire que hier et avant hier j’avais d’autre chat à fouetter. On dit que c’est l’intention qui compte, quoique j’en doute quand il s’agit de voter. La première fois que mon père est allé en Asie il a manqué la messe du dimanche moi j’aurai raté le vote: tel père, telle fille.

Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Vancouver 2008.10.07

A cause de tous les problème de visas et billets, je n’arrive pas à retrouver mon rythme d’écriture: fragilité de la création.
Vieille horloge
ta fumée blanche
crache le temps d’une vie
A la fenêtre
l’oiseau fait sa toilette
aussitôt s’envole
La sécheuse ronronne
Le linge sèche
Je m’endors presque
Ce soir nous nous couchons avec nos billets jusqu’en Turquie et la promesse d’avoir nos visas avant de partir pour le Japon.
Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Vancouver 2008.10.06

Les images ne sont la que pour vous rappeler que nous sommes toujours à Vancouver. Aujourd’hui nous avons goûté à l’enfer que ce système de visas pour l’Asie. J’en avais eu un aperçu en tentant d’avoir celui de la Chine à Montréal. Ici il faudrait attendre une semaine par visas et en plus on ne peut pas acheter de billets aller simple et prendre l’autre destination sur place comme dans le bon vieux temps. Donc il a fallu prendre un paquet se décision sur les chapeaux de roue. Le résultat de cette journée épique vous apparaît sur la carte.

Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Vancouver 2008.10.05

Nous reprenons le Big Bus pour aller à la Vancouver Art Gallery voir l’exposition Wack art au féminin des années 60 et 70. Monique a vue Orlan en personne. Et je crois qu’elle ne l’oubliera pas. L’arrêt de Big Bus et juste à côté de l’horloge fumante……


Louise Bérubé
www.louiseberube.com

Vancouver 2008.10.04

A la découverte de Vancouver en Big Bus Hop-on Hop-off. Premier et principal arrêt a Granville. Lunch à une terrasse avec vue sur le centre ville et l’aquabus


Louise Bérubé
www.louiseberube.com