Vancouver 2008.10. 13

Il pleut, c’est jour férié et tout est fermé excepté notre épicerie du quartier chinois sur la route de la soie. Nous avons découvert que toutes les rues de ce quartier ont une double signalisation. Superposé au nom des rues, il y a un drapeau de métal rouge. Il indique le trace de promenade qui se nomme « Silk road » avec traduction en chinois au verso. C’est une mince consolation de me retrouver sur la route de la soie à Vancouver car comme vous avez pu le constater sur mon itinéraire, il ne reste plus grand chose de mon rêve de parcourir ce tracé.
La partie chinoise de ce trajet n’est accessible, pour le moment, qu’avec ces voyages pré-programmés qui coûtent une fortune. C’est la condition pour obtenir le visa. Quand à la partie occidental, elle passe par tellement de pays différents que cela devenait un casse-tête stratégique. Nous irons donc seulement à Samarcande, sous la recommandation de mon amie Cristina, et en Turquie. Nous verrons une fois sur place. Mais je n’ai pas encore dit mon dernier mot. Après mon exposition de Barcelone en avril, je me ferai peut-être une route de la soie à partir de l’Europe. Les prix seront peut-être plus abordables.

Louise Bérubé
www.louiseberube.com

2 réponses
  1. Marielle
    Marielle dit :

    Bonjour à vous deux,

    Il est très intéressant de vous suivre et en même temps, de découvrir de belles choses et de beaux paysages.

    Mes salutations à vous deux,

    Marielle

    Répondre
  2. Marielle
    Marielle dit :

    Merci pour la carte postale, carte que j’attendais avec impatience. Il est évident que je lis le blog à tous les jours, que je regarde les belles photos et que sachant ce qui se passe en Inde, je suis contente de vous savoir à Bali, même s’il y fait un peu trop chaud, sachez qu’ici, il commence à faire un peu trop froid. Donc continuez votre beau voyage, soyez prudentes, mais profitez aussi de chaque instant et faites vous des souvenirs inoubliables.

    Marielle

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *